Parole D'experts » Gouvernance » Comment donner le sens du business à vos équipes projets ?

Comment donner le sens du business à vos équipes projets ?


Le thème que nous souhaitons aborder aujourd’hui concerne le Business Acumen. Ian Stokes, collaborateur d’OPTEAM depuis plus de 20 ans est un spécialiste du sujet et nous avons essayé d’obtenir pour vous des détails sur ce concept.

Bonne lecture !

Monsieur Stokes, c’est quoi le Business Acumen ?

C’est tout d’abord avoir le sens du business, l’esprit d’entrepreneur. C’est également avoir l’aptitude à lire son époque dans la prise de décision en affaires. C’est aussi savoir se rendre utile et unique, grâce à une interprétation et à l’utilisation intelligente de l’écosystème dans lequel on évolue. C’est enfin savoir intégrer des compétences, des moyens, des processus et des systèmes dans le but de produire des résultats bénéfiques pour toutes les parties prenantes.

Pourquoi se former sur ce thème ?

Le Business Acumen nécessite de combiner plusieurs domaines : le marketing, la conception, le développement, la production, la logistique, les achats, les ventes, le social, la finance… Ce n’est pas inné et nos écoles ont tendance à former d’un côté des ingénieurs, de l’autre des marketeurs, ou encore des gestionnaires. Une juste synergie entre ces domaines apporte des modèles de fonctionnement adaptés aux besoins d’aujourd’hui ; cependant, ces modèles changeant constamment, cela exige des adaptations et des innovations impliquant des choix stratégiques et économiques. Le « business acumen » englobe les compétences qui permettent de rendre ces choix d’investissement des énergies humaines pertinents et soutenables.

Nous avons construit avec Opteam une formation sur ce thème : http://www.opteam.fr/actualites/a-la-une/formation-business-acumen.

Le concept de Business Acumen est-il partie intégrante de la gestion de projet ?

En 2017 le PMI (Project Management Institute) lance la version 6 du PMBOK (Domaines de Compétences en Management de Projets) qui va intégrer le « triangle des talents » - techniques, relationnels et en stratégie d’entreprise (Strategic and Dusiness Management). Par ailleurs, les pratiques du management de projets intègrent couramment la stratégie de conception aidée par des méthodes et outils de gestion de la valeur, d’agilité, de modélisation économique et d’interaction avec les parties prenantes.

Comment intégrer le Business Acumen dans la culture projet d’une entreprise ?

Il s’agit d’une culture de management. On commence par mettre en valeur le sujet dans le contexte des métiers technologiques et scientifiques où l’appréciation du business et très recherchée par les entreprises et par les capital-risqueurs. On clarifie et on met en évidence la cohérence et l’interdépendance des compétences recherchées. On s’appuie aussi sur la volonté de progression de l’individu et de son entourage, avec l’élaboration d’un plan personnel de développement soutenu par un coach.

Auriez-vous un exemple à nous donner ? L’histoire d’une mission réussie… d’une entreprise …

Les entreprises françaises qui sont des bons exemples du développement de ce « sens du business » au sein de leurs équipes sont celles qui évoluent dans un créneau de marché où elles sont leader ou deuxième au monde. Typiquement, dans ces entreprises, les ingénieurs de développement de produit connaissent aussi bien le marché, que les commerciaux et le marketing connaissent l’outil industriel. Chacun est sensible aux coûts et à la valeur afin de participer au dialogue entre la technologie et le marché et décider intelligemment des options. Je connais des entreprises qui réalisent des produits de la mode où on est emmené à prendre des décisions stratégiques constamment au sein des équipes projets.

Quels sont les résultats recherchés ?

Le premier résultat recherché est l’aptitude à actualiser la gamme de produits et de services grâce à une juste maitrise des risques et des opportunités commerciales et technologiques au sein du portefeuille de projets. Cela s’appuie sur une volonté des acteurs de l’entreprise d’encourager et de soutenir un raisonnement global et non local. La maxime « penser global et agir local », est un slogan qui peut s’appliquer au sein de l’organisation : comprendre mieux les enjeux globaux, et ainsi agir plus intelligemment dans son rôle en cohérence et en complémentarité avec les autres logiques en jeu.

Merci beaucoup Ian Stokes!


IAN Stokes

Expert en Management de Projets

Ian est impliqué dans la facilitation et l'amélioration des processus de gestion de projets, le pilotage de projets technologiques et de développement de produits, la gestion du changement, par l’adoption de méthodes agiles qui sont centrées sur le client et le travail transdisciplinaires dans le contexte de projets complexes. Il a une grande expérience internationale et interculturelle. 

 
 
 
 
 
|    Vues: 2199





COMMENTAIRES
  Chefdeprojet33  |    13 dec. 2016
Article intéressant

«  1  » 


COMMENTER CET ARTICLE

Si vous souhaitez vous inscrire, veuillez remplir les champs nom d'utilisateur et nom

Nom*
 
Votre Email*
   
Commenter*
 
Identifiant*
 
Site web
M'inscrire en tant que membre de ce site*
Veuillez recopier le code:

Articles de mois


Être rappelé

Rappel immédiat

Un conseiller commercial OPTEAM se tient à votre disposition et vous rappelle immédiatement et gratuitement.

E-mail:
   
Telephone: