Parole D'experts » Planification de projets » Planifier les travaux des Jeux Olympiques ?

Planifier les travaux des Jeux Olympiques ?


L’heure est à la joie, à la reconnaissance de l’effort accompli : les Jeux Olympiques d’été en 2024 se dérouleront en France ; la Tour Eiffel s’est illuminée pour fêter l’événement.

Des travaux importants, gigantesques, peut-être démesurés, devront être réalisés pour que les Jeux se déroulent dans de bonnes, de très bonnes conditions ; réalisés, et planifiés ! Les planificateurs français peuvent remercier la Mairie de Paris et le Comité National Olympique, ils vont avoir du travail pendant des années, et pourront (peut-être) utiliser leur logiciel de planification favori.

Étant donnée l’importance des chantiers, l’auteur sollicite l’autorisation de présenter dans les lignes qui suivent trois logiciels de planification qu’il juge aptes à planifier des chantiers importants, c’est à dire qui justifient des plannings de plusieurs milliers, dizaines de milliers de lignes, et d’assurer au planificateur, au chef de projet et au maître de l’ouvrage la certitude d’un résultat sincère et véritable.

Il existe en Europe trois logiciels répondant à cette rapide définition, toujours utilisés pour planifier des grands travaux d’infrastructure : Primavera Project Management1 (P6), édité depuis 2007 par la société Oracle, a été utilisé avec succès pour planifier la construction du viaduc de Millau ; Asta Powerproject2, édité par la société britannique Elecosoft, a contribué à la bonne planification et au succès des Jeux Olympiques d’été à Londres en 2012 ; les Russes ont planifié les Jeux Olympiques d’hiver à Sotchi en 2012 avec le logiciel Spider Project3. Ces trois logiciels offrent des fonctionnalités du même ordre et peuvent être installés en version client-serveur et stand-alone. Mais un seul est connu et utilisé en France, Primavera.

Powerproject et Spider Project présentent cependant quelques fonctionnalités intéressantes qui manquent à Primavera P6.


Diagramme de Gantt des ressources

Rares sont les logiciels de planification qui permettent d’afficher graphiquement la durée d’affectation des ressources sur les tâches : dans Primavera P6, la feuille de calcul d’utilisation par tâche affiche seulement le nombre d’heures par période ;

Powerproject affiche les affectations de ressources sur des barres parallèles aux barres de tâches dans le diagramme de Gantt ; Spider Project dispose d’un diagramme de Gantt des ressources distinct du diagramme de Gantt des tâches.


Méthode de la chaîne critique

La planification selon la méthode de la chaîne critique ajoute à la méthode du chemin critique l'analyse de l'importance des ressources et de leur disponibilité. Elle est ignorée de Primavera P6.

Spider Project autorise la création de liens entre les affectations de ressources, ce qui permet de tenir compte du manque de ressources dans la planification du projet.

Powerproject utilise les tâches tampon (buffer task) pour calculer et représenter une marge générée par la disponibilité ou l’indisponibilité des ressources affectées à des tâches précises.


Analyse probabiliste et planification conditionnelle

Si Primavera P6 propose une gestion des risques simplifiée (justifiée par l’existence de l’excellent Primavera Prisk Analysis), il oblige à utiliser champs personnalisés et Modification globale pour remplacer la durée déterministe des tâches (la durée “certaine” est saisie par le planificateur) par la durée déterministe.

Au contraire, Spider Project connaît à la fois la méthode Monte-Carlo ou des trois points : le planificateur saisit trois durées optimiste, attendue et pessimiste, à partir desquelles le logiciel calcule la durée probable ; et la planification conditionnelle, qui permet de soumettre le début d’une tâche successeur à la fin d’un prédécesseur selon la réalisation d’une condition.


Module de planification linéaire

Aucun des trois logiciels présentés dans cet article n’est à proprement parler un logiciel de planification linéaire.

Il est possible d’importer dans Primavera P6 les points kilométriques de début et de fin des tâches planifiées dans le logiciel Tilos, puis de créer éventuellement un “faux” diagramme de Gantt pour représenter les dimensions spatiales de tâches.

Powerproject et Spider Project permettent de représenter la planification linéaire d’un projet de manière assez proche : une fois le projet planifié dans le temps et affiché dans le diagramme de Gantt, le Line of Balance chart de Powerproject et le Time-location chart de Spider Project représentent les tâches du projet dans l’espace ; Spider Project sait même afficher la progression des tâches dans l’espace sous la forme d’une vidéo très simple !


Utilisation de modèles de projet

Jusqu’à la version 7, Primavera P6 était composé de deux logiciels indépendants et installés côte à côte : Primavera Project Management, le logiciel de planification, et Primavera Methodology Management, contenant des bibliothèques et des modèles de projets à partir desquels les planificateurs pouvaient créer plus rapidement des projets de même forme. Primavera MM a disparu avec la version 8.0

Powerproject et Spider Project offrent tous les deux un système de fichiers modèles et de bibliothèques ; le plus élaboré est celui de Powerproject, dans lequel le planificateur peut créer tous les objets : styles de tâches et de ressources, types de liens, représentations graphiques, ... dont il aura besoin pour planifier ses projets.


Saisie sur site de l’avancement des travaux

Powerproject est le logiciel le p lus avancé sur ce sujet : grâce à un module dédié fonctionnant sur tablette tactile, il autorise la saisie de l’avancement des travaux sur le site et sans connexion internet, puis le versement des données sur le serveur Powerproject quand celui-ci détecte la présence de la tablette.


Six ans, c’est demain, ou après-demain ?

Les Jeux Olympiques sont attribués ; selon l’expression consacrée, “le compte à rebours a commencé” ; en planification, nous parlerons plutôt de “rétro-planning”, d’”objectif de fin”, de “contrainte au plus tard”. Mais tout ça n’est que vocabulaire ; ce qui importe, c’est que tout soit prêt à temps et que les budgets soient respectés. Et pour cela, le meilleur outil n’est-il pas un bon logiciel de planification ?
Pour aller plus loin, consultez la formation ‘PILOTER UN PROJET AVEC PRIMAVERA P6’ .
 
[1] www.oracle.com/applications/primavera/index.html
[2] www.astapowerproject.com/software
[3] www.spiderproject.com

Alexandre Faulx-Briole : Formateur, consultant en informatique et développeur depuis plus de 25 ans, Alexandre Faulx-Briole a formé et conseillé plusieurs milliers d'utilisateurs en France, Europe et Afrique sur des produits de gestion de projets comme MS Project, Primavera Project Planner ou PSNext et des produits de génération de rapports comme Crystal Reports. Ses compétences et ses qualités pédagogiques l'ont naturellement conduit à l'écriture de plusieurs livres sur ces produits, ce qui lui permet de partager son expérience et ses connaissances avec les lecteurs.

Livres de Alexandre Faulx-Briole sur Amazon https://www.amazon.fr/Alexandre-Faulx-Briole/e/B004N13VC6
 
 
 
 
 
|    Vues: 1505





COMMENTAIRES


Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter!




COMMENTER CET ARTICLE


Si vous souhaitez vous inscrire, veuillez remplir les champs nom d'utilisateur et nom

Nom*
 
Votre Email*
   
Commenter*
 
Identifiant*
 
Site web
M'inscrire en tant que membre de ce site*
Veuillez recopier le code:


Être rappelé

Rappel immédiat

Un conseiller commercial OPTEAM se tient à votre disposition et vous rappelle immédiatement et gratuitement.

E-mail:
   
Telephone: