Ils nous font confiance
Confiez-nous votre projet
Opteam intervient à l'échelle internationale !

Les dernières publications d'Opteam
Parole d'experts / Grands projets / Qualité au cœur des préoccupations de projets de fibre en France

Qualité au cœur des préoccupations de projets de fibre en France

Carte de couverture de la fibre au 31 mars 2022
Alors que 75% des Français sont aujourd’hui éligibles à la fibre optique pour se connecter à Internet, la vague d'exaspération des clients monte de plus en plus. Les difficultés s'accumulent au quotidien, souvent concentrées dans des milieux urbains, même dans certains quartier , « 15 à 20 % des raccordements à la fibre pour de nouveaux clients se soldent par un échec », estime Philippe Le Grand, président d'InfraNum, une fédération d'entreprises.

Carte de couverture de la fibre au 31 mars 2022
 
« 75 % des points de branchements optiques ne sont pas conformes, 90 % sont dégradés »,
s'emporte Patrick Chaize, président de l'Avicca, une association d'élus locaux. Partout dans l'Hexagone, des armoires de rue, utilisées pour le raccordement final, se trouvent dans un état déplorable. À peine installées, certaines sont déjà défoncées, ouvertes aux quatre vents. Les câbles, eux, partent dans tous les sens. Les origines des problèmes varient. Certains réseaux ont été sous-dimensionnés. Localement, la fibre est tirée pour desservir un certain nombre de logements. Tous les locaux-logements, commerces, entreprises – ne peuvent pas être raccordés. Cette situation implique une reprise des travaux de déploiement, essentiellement des opérations de génie civil.
 
 
Dans certaines communes, les maires ont pris le parti de la densification de l'urbanisme. Cette politique répond à la nécessité de réduire l'empreinte des villes, de limiter l'emprise de l'habitat sur les terrains agricoles, de rapprocher les logements des commodités. Mais ajouter des dizaines ou des centaines de logements sur un réseau télécoms ne se fait pas en un claquement de doigts. Des immeubles flambant neufs, par exemple dans l'Essonne (ile-de-France) ne sont pas raccordés à la fibre, faute de capacité disponible. Dans d'autres cas, nul besoin de nouveaux logements pour saturer les réseaux! Dès le départ, les installations ont été construites a minima, avec une conséquence désormais bien connue des utilisateurs: l'abonné débranché au profit d'un nouvel arrivant. « À chaque fois qu'un de mes voisins me dit qu'il souscrit à la fibre, je tremble », relate un Francilien exaspéré par les coupures à répétition. Ce type de situation conduit tout droit les consommateurs aux portes de l'enfer des services de relation avec les clients.
 
La perte de contrôle est totale et les derniers maillons de la chaîne sont payés au lance-pierre, ce qui peut les pousser à bâcler les interventions et négliger la qualité des travaux effectués. Payés à la tâche, certains intervenants ne font pas dans la dentelle, allant au plus rapide pour percevoir leur rémunération, sans respecter les règles de l'art. Face à cette situation qui menace la pérennité du réseau, les acteurs du secteur se sont mis autour de la table et sont parvenus à un accord visant à améliorer la qualité des interventions et à limiter le nombre de sous-traitants. « Mais nous n'avons aucun moyen de vérifier que ces engagements sont tenus », avoue-t-on dans les couloirs de l'autorité des télécoms (Arcep).
 
40.000 emplois ont été mobilisés par le chantier de déploiement de la fibre France. Beaucoup parmi eux sont des chefs de projet ou de multiprojets. Vu les problèmes rencontrés dans ces projets, il faudra revoir l’engagement des acteurs projet à la qualité, mais aussi la gestion de sous-traitance qui s’avère souvent défaillante.
 
 
Couvrir l'ensemble du territoire en fibre d'ici à 2025. C'etait l'ambition du plan France Très Haut Débit lancé en 2013. Après dix ans de travaux hors norme (20 milliards d'euros d'investissements) pour tenir la promesse présidentielle (100 % de très haut débit en 2022 dont 80 % via la fibre) les déploiements de fibre optique commencent à baisser pour la première fois dans l'Hexagone. En 2022, « seules » 5,5 millions de prises vont être installées par les opérateurs et les collectivités, contre 5,6 millions en 2021 et 5,8 millions lors du pic de 2020, selon InfraNum, la principale fédération du secteur. Pour réussir l'inclusion numérique pour tous et faire renaitre la campagne française, reste à couvrir les zones rurales et montagneuses où le coût de raccordement est beaucoup plus onéreux. Pourtant, c’est cette France qui a besoin de la fibre le plus.

 
 
 
 
 
|    Vues: 106





Restez informé

Chaque mois. Les meilleurs histoires. Zero efforts.
   

Je souhaite recevoir la newsletter d'Opteam, et je donne mon accord pour sa politique de confidentialité.


E-LEARNING

Module ‘Cadrage de projet’  E-LEARNING
Gratuit
Pour apprendre à son propre rythme Je profite


Les avantages OPTEAM

Spécialisation Specialisation dans le management de projet avec la maîtrise de principaux référentiels du métier
Adaptabilité Approche spécifique pour chaque entreprise et pour chaque marché
Étendue L’offre la plus large sur le marché sur le management de projet : 99 formations et 10 modes d'intervention
Expertise
Expertise de nos consultants reconnue dans tous les secteurs économiques en France et à l'international
Satisfaction
Taux moyen de satisfaction de nos clients

Être rappelé

Rappel immédiat

Un conseiller d'Opteam se tient à votre disposition et vous rappelle immédiatement et gratuitement.

Téléphone:
Votre Nom & Question: