Parole D'experts / Management des risques / Redémarrer un projet : le monde après dans la gestion projet

Redémarrer un projet : le monde après dans la gestion projet

Le déconfinement vient de commencer et vos activités peuvent redémarrer.
Mais va-t-il juste suffire :
  • de demander à vos personnels de reprendre le travail, 
  • d’annoncer aux clients qu’ils vont à nouveau pouvoir être satisfaits,
  • et de dire aux fournisseurs de livrer et mettre leurs ressources à disposition ?
Certes non … ce serait trop facile !
 
Le redémarrage va nécessiter d’anticiper à tous les niveaux, sur tous les fronts.
Bien sûr, chaque métier, chaque marché, … a ses spécificités.  Il n’en reste pas moins que cette reprise a des fondamentaux.
 
Dans l’activité Projets, il y a en particulier pour cette période à venir ‘post-covid’ :
  • Les projets au ralenti,
  • les projets en suspens
  • les projets non démarrés qui auraient dû démarrer,
  • les projets qui devraient démarrer.
Donc peu de projets dans un état « normal ».

Projets en difficultés

Un premier fondamental, commun à tous, est l’évolution des procédures sanitaires, dans de nouvelles obligations, avec ici des questions telles que :
  • Comment tenir une réunion en physique ?
  • Combien de personnes par réunion ?
Et en conséquence :  Comment favoriser les réunions à distance sans dégrader la qualité des échanges, les obtentions de consensus, … l’avancement du projet ?
L’utilisation de Webconférences/Webinars/… va continuer de progresser.  Mais l’utilisation de ces outils peut être améliorée, par exemple, par des outils de votes et sondages en ligne, mais ce que peu connaissent.
 
En considérant le « risque » sanitaire, on comprend aussitôt que le deuxième fondamental va concerner la gestion des risques.

Les Challenges du Risk Management : les 10 commandements de la gouvernance des risques

En effet, de nouveaux risques apparaissent :
  • Les ruptures et insuffisances de chaines d’approvisionnement,
  • Une remise en cause des flux tendus, 
  • De changements, voire de nouvelles procédures dans la chaine de valeur,
  • Une désorganisation dans la reprise chez les clients,
  • Une désorganisation dans la reprise chez les fournisseurs,
  • Des changements dans les besoins (les clients s’adaptent à la nouvelle situation),
  • De nouvelles contraintes projets,
  • De nouvelles synchronisations,
Manager les risques dans les projets

Mais aussi probablement des opportunités qu’il ne faut pas oublier de rechercher, comme la réduction des temps de déplacements.
 
Un troisième fondamental sera la gestion de l’Humain qui va prendre une importance particulière : il faut avant tout rassurer les collaborateurs.
Au-delà de la mise en place des procédures sanitaires, il faut montrer que les changements à venir dans les méthodes de travail ne vont pas les remettre en cause, voire au contraire leur apporter quelques bénéfices.
Ceci se fera au moyen d’une communication (à distance …) adaptée aux différentes situations des salariés, de leurs activités et projets. 
 
Enfin, le quatrième fondamental sera la nécessité de communiquer avec pertinence auprès des clients, des partenaires et fournisseurs, voire de tout acteur concerné par l’entreprise (instances réglementaires, …).
Cette communication sera sur la base d’échanges … constructifs, car ces acteurs de la chaine de valeur ont a priori également des problématiques de redémarrage et devront être eux-aussi à l’écoute de leurs partenaires.
Les solutions à trouver ne seront pas que par « paire d’acteurs », mais aussi par « pool d’acteurs » :  un projet peut concerner de nombreux acteurs et un consensus global va alors s’avérer nécessaire.

Communiquer sur et dans vos projets

Devant cette situation inédite, l’expérience de redressement de projets, de réorganisation d’activités et de coordination d’acteurs sera un atout essentiel pour obtenir un redémarrage rapide et pertinent.
 

Zandvliet Denis

Zandvliet Denis

Consultant en Organisation, expert en Management des Risques et Engagement de résultats. Il possède une solide expérience dans la direction de projets stratégiques et l’accompagnement au changement organisationnel. Il a dirigé de nombreux projets de dimension internationale, a défini des schémas directeurs, et a mené des audits opérationnels, techniques et financiers dans divers secteurs (pharmaceutique, banque-assurance, pétrole, énergie, transports, ministères…)
Membre de l’AMRAE il s’est spécialisé dans les méthodes de quantification et valorisation des risques de projets et d’activités. Il collabore avec le cabinet OPTEAM pour l’animation de formations en gestion de projets complexes, méthodes et outils de gestion, maîtrise des risques, modélisation technico-financière, contrôle des coûts et relation client. 

 
 
 
 
 
|    Vues: 501





Restez informé

Chaque mois. Les meilleurs histoires. Zero efforts.
   

Je souhaite recevoir la newsletter d'Opteam, et je donne mon accord pour sa politique de confidentialité.


E-LEARNING

Module ‘Cadrage de projet’  E-LEARNING
Gratuit
Pour apprendre à son propre rythme Je profite


Les avantages OPTEAM

Spécialisation Specialisation dans le management de projet avec la maîtrise de principaux référentiels du métier
Adaptabilité Approche spécifique pour chaque entreprise et pour chaque marché
Étendue L’offre la plus large sur le marché sur le management de projet : 99 formations et 10 modes d'intervention
Expertise
Expertise de nos consultants reconnue dans tous les secteurs économiques en France et à l'international
Satisfaction
Taux moyen de satisfaction de nos clients

Être rappelé

Rappel immédiat

Un conseiller d'Opteam se tient à votre disposition et vous rappelle immédiatement et gratuitement.

TÉlÉphone:
Nom & Question: