Ils nous font confiance
Confiez-nous votre projet
Opteam intervient à l'échelle internationale !

Les dernières publications d'Opteam
Parole d'experts / Compétences gestion projet / Les signes précurseurs de l'échec d'un projet

Les signes précurseurs de l'échec d'un projet

Les signes précurseurs de l'échec d'un projet
Beaucoup trop de projets n'atteignent toujours pas les objectifs visés. Voici cinq indicateurs avancés d'un projet défaillant.
 
Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles les projets échouent encore, mais prêter une attention particulière à ces cinq signes avant-coureurs et y remédier immédiatement peut aider à faire avancer les choses dans la bonne direction avec moins de conflits et de sources d'inquiétude, et finalement réduire le risque d'échec du projet.
 
1. Une culture résistante au changement
L'un des premiers (et des plus importants) signes avant-coureurs indiquant que votre projet risque d'échouer est une culture interne qui résiste au changement. Les projets apportent des améliorations dans les flux de travail et de nouvelles meilleures pratiques opérationnelles, souvent avec une utilisation accrue de la technologie. Ces changements peuvent créer une grande quantité de peur, car les employés supposent que le résultat final se traduira par des pertes d'emplois ou une perturbation majeure de leur monde du travail individuel. De nombreux projets ont été sabotés en interne dès le départ à cause de ces craintes.
 
Comment savoir si vous avez une culture qui résiste au changement ? Les employés qui résistent au changement sont souvent réticents à partager des informations et affichent des attitudes négatives à l'égard du projet et de ses avantages, soit par la communication directe, soit par le langage corporel et les expressions faciales. Il est essentiel d'atténuer ces peurs en créant une culture qui embrasse le changement. Il devrait y avoir une communication fréquente et claire sur le but de chaque projet et son impact sur les emplois. Ceci est essentiel pour calmer les peurs afin que les employés ne soient pas résistants ou peu coopératifs.
 
 
2. Des sponsors rarement disponibles
Une autre raison majeure pour laquelle les projets échouent est le manque de parrainage de projet et d'adhésion des dirigeants.
 
Le rôle des parrains de projet est d'aider à défendre le projet, d'aider à obtenir un financement, à résoudre les conflits et à fournir un soutien aux gestionnaires de projet, de programme et de portefeuille. Les chefs de projet comptent sur les sponsors pour un soutien quotidien, des conseils de leadership et pour démontrer aux employés et aux autres parties prenantes que le projet est soutenu par les dirigeants de l'entreprise.
 
Si les porteurs de projet sont fréquemment absents ou semblent montrer qu'ils ne se soucient pas du projet, les projets peuvent démarrer du mauvais pied et ne pas décoller. Un manque de soutien perçu par les dirigeants et les sponsors peut rendre difficile pour les chefs de projet d'obtenir à leur tour l'adhésion des autres parties prenantes et des membres de l'équipe. Les chefs de projet doivent travailler avec les sponsors pour maintenir une continuité visible en termes de soutien au projet du début à la fin.
 
 
3. Plus de questions que de réponses
Un objectif de projet ambigu conduit à plus de questions que de réponses et conduit finalement à la réalisation d'objectifs irréalistes. Dès le début, il est crucial de préciser l'objectif exact du projet et autant de détails clés que possible pour une ventilation ultérieure. Poursuivre un projet sans avoir une compréhension claire de la nécessité du projet ou de ses objectifs rendra pratiquement impossible sa réussite. Cette ambiguïté peut entraîner une confusion importante pour les parties prenantes et les membres de l'équipe, et mettre en péril des tâches, des informations et des livrables vitaux. Le premier aperçu de la confusion est votre premier signe avant-coureur que quelque chose ne va pas. Avant que la confusion isolée ne se généralise, les chefs de projet doivent freiner pour mettre tout le monde sur la bonne voie.
 
 
4. Membres de l'équipe déconnectés ou désintéressés
Au fur et à mesure que les équipes de projet sont constituées, il est essentiel de s'assurer que tous les individus sont pleinement investis dans le projet et leur rôle dans celui-ci, et qu'ils sont pleinement responsables de leur impact sur le projet. Si les membres de l'équipe ne reconnaissent pas leur rôle, cela peut créer un écart dans leurs niveaux de contribution qui peut devenir suffisamment important pour compromettre le projet. La pleine force de l'équipe dépend du poids que chaque individu contribue. Si un membre de l'équipe devient déconnecté ou désintéressé, cela se reflète généralement au début du projet par un comportement extérieur avant qu'il ne soit vu à travers la qualité et le calendrier de son travail. Si rien n'est fait, cela finira par avoir un impact sur les attitudes et les contributions des autres membres de l'équipe et augmentera la probabilité d'échec dans l'ensemble. Il peut y avoir de nombreuses raisons pour lesquelles les individus sont déconnectés ou désintéressés, des horaires surchargés aux conflits internes. Il est important que les chefs de projet identifient et traitent les problèmes immédiatement avant qu'ils ne se transforment en problèmes plus complexes.
 
 
5. Manque de confiance dans le chef de projet
Si les parties prenantes, les équipes de projet, les fournisseurs ou d'autres cadres n'ont pas confiance en un chef de projet au début d'un projet, cela peut être une grande source de préoccupation. Les raisons peuvent être nombreuses; certaines peuvent être justifiées, tandis que d'autres ne sont pas nécessairement justifiées, mais le résultat reste le même et peut faire dérailler un projet dès le début. Les premiers signes d'alerte peuvent inclure l'absence de réponse des autres aux communications écrites d'un chef de projet, une réticence à collaborer, des signes non verbaux indiquant un manque de respect, une contestation constante de l'autorité et des signes visibles de désintérêt à participer au projet. Les promoteurs de projet et les chefs de projet doivent travailler ensemble pour identifier les problèmes préoccupants et gagner la confiance de toutes les parties au lancement du projet ou risquer de perdre le contrôle du projet dès le départ.
 

 
 
 
 
 
|    Vues: 872





Restez informé

Chaque mois. Les meilleurs histoires. Zero efforts.
   

Je souhaite recevoir la newsletter d'Opteam, et je donne mon accord pour sa politique de confidentialité.




Les avantages OPTEAM

Spécialisation Specialisation dans le management de projet avec la maîtrise de principaux référentiels du métier
Adaptabilité Approche spécifique pour chaque entreprise et pour chaque marché
Étendue L’offre la plus large sur le marché sur le management de projet : 99 formations et 10 modes d'intervention
Expertise
Expertise de nos consultants reconnue dans tous les secteurs économiques en France et à l'international
Satisfaction
Taux moyen de satisfaction de nos clients

Être rappelé

Rappel immédiat

Un conseiller d'Opteam se tient à votre disposition et vous rappelle immédiatement et gratuitement.

Téléphone:
Votre Nom & Question: